Il vous reste

pour voter CGT

Votez CGT !

Pourquoi voter ?

Voter aux élections professionnelles 2018 constitue un acte de résistance syndicale et de démocratie sociale.

 

Depuis toujours à l’initiative des luttes pour la défense des services publics, la CGT a récemment résisté avec les personnels et les usagers, face aux nombreuses mesures antisociales du gouvernement et de la direction générale de l’AP-HP. Nous avons fortement contesté la nouvelle organisation du temps de travail initiée en 2016 par Martin Hirsch et mise en œuvre avec la collaboration de la CFDT.

Aujourd’hui, nous poursuivons notre lutte contre le démantèlement programmé de l’AP-HP, qui occasionne déjà des fermetures de lits, de nombreuses suppressions de postes ou encore la fin du statut particulier des personnels de l’Assistance publique.

Du 3 au 6 décembre 2018, les personnels non médicaux de l’AP-HP sont invités à choisir leurs représentants dans les commissions administratives paritaires (CAP), au comité technique d’établissement central (CTEC) et aux comités techniques d’établissements locaux (CTEL). Les scores obtenus détermineront de leur représentation au sein d’une instance capitale pour les personnels : le CHSCT, comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Pour la première fois, la commission consultative paritaire (CCP) va également concerner les personnels contractuels.

Votre vote aux élections professionnelles aura un impact important sur notre avenir collectif, sur celui de notre institution et sur la santé des patients. En votant CGT, vous pouvez mettre en échec l’entreprise de déconstruction des conquêtes sociales actuellement à l’œuvre et permettre de nouvelles avancées.

Nous souhaitons en effet que le 1er CHU de France conserve son rayonnement international en matière de recherche biomédicale, bioéthique, clinique ou encore en santé publique. Centre universitaire et de formation et premier employeur de l’Île-de-France, l’AP-HP est porteur en termes de droits des patients et des personnels.

L’USAP-CGT a réclamé le maintien du vote physique à l’urne, afin que cette démocratie puisse pleinement s’exercer. La direction générale de l’AP-HP, ses ministères de tutelle et le gouvernement lui ont opposé un vote électronique exclusif, pour des soit disant raisons économiques, qui dépossède les organisations syndicales du contrôle électoral. Selon nous, ce mode de scrutin est de nature à banaliser le vote et de favoriser l’abstention.

Il n’y a pas de fatalité ! Un vote CGT massif fera la différence, avec encore plus d’élus et de représentants des personnels déterminés à défendre l’intégrité de l’AP-HP et les intérêts des personnels et des patients.